L'envie de devenir "Maman"

Fin février 2015, j'ai découvert avec une grande joie que j'étais enceinte.

 

Premier trimestre (22 avril 2015) :

Durant ce premier trimestre, j'ai découvert les joies des nausées quasi permanentes sauf lorsque je mangeais/grignotais, ainsi que les douleurs dans le bas du ventre et de quelques insomnies.

J'ai pu constater la complexité pour pouvoir prendre des médicaments lors de grippe, sinusite et gastro ; que j'ai fais à la suite ...

Etant sujette à des migraines mécaniques avant ma grossesse et depuis de nombreuses années, je m'attendais à ne plus en avoir grâce aux hormones. Manque de bol, les migraines sont venues hebdomadaires durant ce premier trimestre.

En dehors de ça, tout va bien et je me réjouis de vivre et de découvrir tous ces petites changements avec quelques appréhensions que je ne cache pas.

A l'échographie du premier trimestre, la clarté nucale était inférieure à 3 mm :-). Lors des analayes chromosomiques, le risque d'une malformation était de 1 sur 2'500 ; tout était donc normal :-).

 

Dur les deux autres trimestres, tous s'est très bien passé. J'ai eu quelqus sciatiques (banales pour une femme enceinte). Par chance, j'ai pu continuer mes séanches hebdomadaires chez mon Ostéo qui ne m'a pas lâché. J'ai hélas été confrontée à la non-entrée en matière de mes physio ou divers thérapeutes qui partent en courant à l'approche d'une femme enceinte alors je vous laisse imaginer avec une pathologie comme la diplégie ... :-/. Hormis une certaine fatigue le dernier mois, j'ai malgré tout pu continuer mes activités journalières.

 

Le jour "j" approchait à grand pas. Le terme était prévu au 28 octobre 2015. Le bébé étant estimé à 3,500 kg, les médecins ont proposé de faire une provocation. J'en ai subit deux en l'espace d'une semaine sans succès hélas. Le bébé était bien au chaut et avait assez de liquide et n'était apparemment pas pressé de rejoindre la saison hivernale ... :-). Les provocations étant tout de même fatiguantes, j'ai demandé à mon gynécologue pour avoir une césarienne qui a été discutée avec mon compagnon et l'équipe médicale ; puis celle-ci a été pratiquée le lundi 2 novembre 2015 et notre fille Abygaël a montré le bout de son nez pour notre plus grand bonheur à 13h30 et mesurait 50,5 cm pour 3,600 kg.

 

Au vu de mon tempéramment et ne me reposant pas à l'hôpital, j'ai demandé à pouvoir rentrer à la maison le mercredi soi. Autorisation qui m'avait étét accordée étant donné que tout s'était bien passé, que je ne prenais que des anti-douleurs per os et que 6h après l'intervention, ils étaient déjà venu me lever.

Nous avons beaucoup apprécié le contact avec le personnel médical (mon gynécoogue et surtout les sages-femmes qu'il ne faut ps oublier car elles font un métier vraiment magnifiques et magiques. Nosu avons reçu beaucoup de soutiens, de conseils et d'échanges. Un moment vraiment inoubliable pour nous. Surtout une petite pensée particulière à notre SF principale "Catherine <3". Ainsi qu'à mon Ostéo qui est venue me trouver le jour de l'accouchement et qui m'a sauvé de ma "migraine".

Le douleur de la cicatrice est toutefois restée environ pendant 6 mois, je présume en lien avec la pathologie mais sans complication autre. Il fallait juste être patient.